Nos projets thématiques

La Maison pour l'égalité femmes-hommes mène des projets thématiques auxquels elle associe des acteurs et actrices du territoire, élu-es, professionnel-les ou bénévoles d'associations.
Contactez-nous si vous souhaitez y participer.

Lutter contre les violences faites aux femmes

Depuis 2018, la Métropole et l'Etat co-animent un réseau au sein du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD) pour mettre en œuvre des actions concrètes de prévention, d'accompagnement des victimes et de prise en charge des auteurs de violences. Les objectifs du groupe de travail sont d'améliorer l’interconnaissance des acteurs et actrices, partager la connaissance du territoire, et identifier des besoins.

Y participent des collectivités (Métropole, communes, conseil départemental) ; L’Etat (Délégation aux droits des femmes et à l’égalité, Préfecture, Police, Gendarmerie, Justice, éducation nationale...); des associations de prévention d''accompagnement des victimes et de prise en charge des auteurs ; d'autres organismes ou professions libérales (Agence régionale de santé, CAF, ordre des médecins, des avocats, etc.).

Depuis le démarrage de ce travail en réseau, des outils concrets ont été déployés : un guide des procédures et des contacts au sein de la police et de la gendarmerie, des sessions de formation auprès des professionnel-les (consultez nos agendas !), ou encore le lancement d'un travail partenarial pour qu'un lieu de rencontre médiatisé puisse à nouveau être ouvert sur le territoire métropolitain.

Vous souhaitez en savoir plus ? Votre structure pourrait contribuer aux travaux du réseau?

Précarité menstruelle et tabou autour des règles

Les règles ou menstruations sont un phénomène naturel qui arrive à près de la moitié de l'humanité pendant environ 40 ans d'une vie. Pour autant, des mythes et tabous ont été entretenus à ce sujet depuis la nuit des temps, et les conséquences sur la vie des personnes ayant leurs règles ne sont pas des moindres : de la dévalorisation des corps et la mésestime de soi, aux manques ou retards de diagnostics de maladies telles que l'endométriose, ou encore à la précarité accrue pour certaines femmes qui n'ont pas accès à des protections périodiques... C'est pourquoi la lutte contre ce tabou et contre la précarité menstruelle constituent un véritable enjeu de l'égalité entre les femmes et les hommes.

2021 : appel à projets partenarial

Aux côtés de la ville de Grenoble et de l'Etat (délégation départementale aux droits des femmes et à l'égalité - DDCS), la Maison pour l'égalité femmes-hommes a lancé le 8 mars un appel à projets. Celui du planning familial a été retenu : organiser avec des acteurs locaux une collecte de protections périodiques et leur redistribution à l’échelle du territoire métropolitain. En préparation dès maintenant, pour un mois de mobilisation cet automne… à suivre !

Octobre 2020 - Des sensibilisations autour des règles

Dans le cadre de la collecte de protections périodiques coordonnée par la Ville de Grenoble en partenariat avec de nombreuses associations, la Maison pour l'égalité femmes-hommes a proposé des temps de sensibilisation autour des règles.

MEFH, association Bon sang

Des visites guidées de l'expo "Vivre sang" à l'hôtel de ville de Grenoble ont été proposées, dont deux classes du lycée Louise Michel. Elles ont également participé à des animations par l'association Bon sang et la Maison pour l'égalité femmes-hommes (photo ci-dessus).

Elise Thiébaut est également intervenue en visio-conférence. Elle est notamment l'autrice de "Ceci est mon sang", pour un public adulte, et du livre "Les règles, quelle aventure !" (pour un public jeune).

Une sélection de ressources autour des règles dans la médiathèque :

- Exposition "Vivre sang" (Arjin) - réservable à la Maison pour l'égalité femmes-hommes
- Vidéo "Les règles, un sujet encore tabou" avec Elise Thiébaut (Matilda education)
- Série de podcasts "Rouge comme les règles" (France culture)
- Podcast "Sang tabou - comment j'ai arrêté les tampons" (arte radio)
-Site "Précarité menstruelle : combien coûtent les règles dans la vie d'une femme ?" (Le Monde)

Genre et espaces publics

Deux centres-ressources de la Métropole, le Centre-ressource GUSP et la Maison pour l'égalité femmes-hommes, ont engagé depuis 2017 une réflexion collective autour des questions de genre et d'espace public. En croisant les réseaux respectifs des deux centre-ressources métropolitains, l'intention est de faire émerger de nouvelles façons d'observer les usages, de concevoir les espaces publics et d'accompagner les dynamiques locales pour que tous et toutes puissent s'y sentir légitimes.

décembre 2019 - cours d'établissements scolaires

Les centres de ressources métropolitain GUSP et Maison pour l’égalité femmes-hommes, en partenariat avec l’Académie de Grenoble, ont proposé une journée de travail sur le thème  "Filles et garçons dans les cours d'établissements scolaires : Quelle occupation? Quelle appropriation? Quels enseignements en tirer sur le fonctionnement des espaces publics de proximité?"

La journée s'est déroulée en présence d'Edith Maruéjouls, géographe et consultante à l’ARObE. Sa conférence du matin a été suivie du témoignage de Carole Crumière, conseillère principale d'éducation dans un collège d'Annecy. L'après-midi, Edith a animé un atelier de travail à partir d'un projet fictif mais concret. 

consultez les docs de la journee

 

Juin 2018 - espaces publics... de loisirs

Après une première rencontre généraliste, la réflexion s'est resserrée autour des espaces publics de loisirs. C'est une journée complète qui a été imaginée, avec des travaux de réflexion collective sur 4 sites en matinée, et une conférence d'Yves Raibaud l'après-midi.

Travaux d'intelligence collective

4 sites ont été identifiés pour explorer la question des espaces sportifs, de la conception d'espaces de loisirs, de partenariat autour des cours d'écoles, et de l'intégration du genre dans le projet d'un équipement sportif :

Conférence d'Yves Raibaud : "Mixité des espaces publics de loisirs : réalité ou illusion ?"

Pour aller plus loin...

À l'issue de cette journée, les deux centre-ressources ont travaillé à la constitution d'une bibliographie synthétique.

Consultez la bibliographie

Mai 2017 : 1ère rencontre "genre et espaces publics"

La réflexion a donné lieu dans un premier temps à l'organisation d'une après-midi en mai 2017. Une conférence de Chris Blache et Pascale Lapalud (genre et ville), suivie d'ateliers d'échanges, dont le contenu a été capitalisé sur

LE SITE DU CENTRE-RESSOURCE GUSP

Chris Blache et Pascale Lapalud

Sport

Dans la poursuite de la dynamique mise en lumière avec l'accueil de la Coupe du monde de football en juin 2019, Grenoble-Alpes Métropole se fixe pour objectifs de contribuer à la compréhension des stéréotypes et mécanismes pesant encore sur les femmes et les hommes dans le cadre de leur pratique sportive, d'échanger sur les inégalités sexuées existantes dans le sport et de contribuer à un changement de pratique.

La formation "playdagogie" - un projet structurant pour le territoire

En 2018, dans le cadre de la Coupe du monde de football, la Métropole a accueilli une première session de formation proposée par la FIFA. Elle a ensuite développé un partenariat avec Play International pour poursuivre ce projet jusqu'en 2021, en organisant une session de formation par an.

L'objectif : former chaque année un nouveau groupe, pour structurer progressivement un réseau de professionnel-les de l'éducation par le sport avec un bon niveau de compétences sur l'égalité filles-garçons.

En décembre 2020, une formation de formateur et formatrices est organisée pour permettre encore plus de déploiement sur le territoire.

Prochaine session de formation à la playdagogie en 2021

Des projets de jeunes - favoriser la pratique sportive des filles

Découvrez noTRE médiathèque

Petite enfance

Parmi les enjeux liés à l’égalité femmes-hommes, l’éducation occupe une place importante. Pour agir dès le plus jeune âge, les lieux d’accueil de jeunes enfants ou les réseaux d’assistant-es maternel-les peuvent être des leviers pour que filles et garçons soient libres de grandir sans être limité-es par les stéréotypes sexistes.

Mai 2019

Une réunion du réseau égalité femmes-hommes des communes de la Métropole, élargi aux acteurs et actrices de la petite enfance, a été l'occasion de partager connaissances, expériences, et perspectives de travail en commun.

  • Apport de connaissances sur les enjeux de la petite enfance : Noémie Ott, Grandir Egaux. 
  • Retour d’expérience sur une démarche structurante de formation à l’échelle du secteur petite enfance de la commune de Saint Martin d’Hères.
  • Présentation d’outils mobilisables par les professionnel-les de la petite enfance, notamment par l’ACEPP (Association des Collectifs Enfants Parents Professionnels)