Actualité

Violences : les dispostifs d'accompagnement des victimes poursuivent leurs activités

Publiée le 24 mars 2020

La crise sanitaire entraîne des modifications dans l'organisation des dispositifs, mais tout est mis en œuvre pour que les victimes soient accompagnées. Le point sur la situation du territoire métropolitain.

Le confinement a accru les violences conjugales et intrafamiliales. Les forces de l'ordre ont constaté une augmentation de plus de 30% de leurs interventions relatives à ces situations. Un dispositif d'alerte est désormais mis en place en pharmacie pour que les victimes qui s'y signalent puissent être aidées.

Sur le territoire métropolitain, les dispositifs locaux restent opérationnels dans des conditions adaptées :

  • L'accueil téléphonique de Solidarité Femmes Miléna, au 04 76 40 50 10, est ouvert aux horaires habituels, de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h30. Des entretiens avec des psychologues, travailleur-ses sociaux et infirmier-es peuvent être proposés par téléphone dans un second temps.
  • L'accueil téléphonique de Rialto - SOS femmes 38 : 04 76 70 02 05 fonctionne également de 9 à 12h et de 14 à 17h
  • Les centres du Planning familial ont ré-ouvert en Isère. Retrouvez toutes les informations sur les permanences d'accueil. Les conseillères, médecins et sages-femmes se relaient encore jusqu'au 25 mai au 09 52 12 76 97, de 9h-17h, du lundi au vendredi, pour assurer une ligne d'écoute téléphonique : IVG, contraception, sexualisés, violences, discriminations, etc. Passer un appel n'étant pas évident lorsqu'on est confiné avec son agresseur, aussi le planning a créé un tchat en ligne sur la messagerie facebook suivante : https://www.facebook.com/VictimesViolencesConfinement/

    Si vous préférez être rappelé.e.s, vous pouvez laisser vos coordonnées :
    soit via secretariat@leplanningfamilial38.org
    soit par MP sur facebook Planning Familial 38
    soit par DM sur twitter @leplanning38
    soit par DM Instagram @planningfamilial38

  • L'association Aide aux Victimes (AIV) maintient un accueil téléphonique pour ses permanences juridiques: 04 76 46 27 37.
  • Les forces de police et gendarmerie restent mobilisées dans leurs missions de lutte contre les violences : 17
  • Pour les personnes en situation de prostitution, des permanences téléphoniques sont assurées par l'Amicale du Nid (04 76 43 01 66) et Althéa (04 76 43 14 06).

Les structures d'hébergement ont mis en place des modalités d'organisation pour que le confinement se déroule le mieux possible pour les publics accueillis, particulièrement vulnérables (partenariat avec l'éducation nationale pour la continuité pédagogique lorsque des enfants sont présents, aide alimentaire et accès aux produits d'hygiène, maintien du lien social à distance, etc).

Pour mémoire, les contacts et numéros d'urgence à l'échelle nationale fonctionnent également :

  • 3919 : femmes victimes de violences (accueil du lundi au samedi de 9h à 19h)
  • 119 : enfants victimes de violences (accueil 24/24h et 7/7j)

Passer un appel peut être difficile, aussi d'autres outils sont déployés :

  • www.arretonslesviolences.gouv.fr : plateforme de signalement des violences sexuelles et sexistes mise en place par le ministère de l'Intérieur pour signaler des violences et pouvoir bénéficier d'assistance et de conseils par des personnes formées.
  • par SMS : 114

Toutes les actualités