Actualité

Protéger les droits des femmes et filles migrantes, réfugiées et demandeuses d’asile

Publiée le 3 mars 2020

Stratégie du Conseil de l’Europe pour l’égalité entre les femmes et les hommes

Les femmes et filles migrantes, réfugiées et demandeuses d’asile constituent un groupe très diversifié tant du point de vue de la nationalité, l’âge, le statut social et légal, la situation professionnelle et personnelle, que dans les raisons qui les poussent à quitter leur pays d’origine.

Les inégalités persistantes auxquelles les femmes sont confrontées, aussi bien dans les pays d’origine que dans les pays de destination dans l’accès aux ressources, à la propriété, à l’éducation, à la protection, à la justice, au marché du travail et au processus de prise de décision ont un impact sur leur expérience migratoire. Lorsqu’elles fuient pour des raisons de sécurité ou lorsqu’elles migrent vers une vie meilleure, les femmes et filles sont souvent confrontées à la traite, aux mariages forcés, à des violences fondées sur le genre, des abus et violences sexuelles et des discriminations raciales.

Les filles, les femmes enceintes, les mères avec enfants en bas âge, et celles confrontées aux discriminations croisées sont particulièrement vulnérables. Malgré les normes établies, très souvent les mesures mises en place sont inadéquates et ne répondent pas aux besoins de protection et d’intégration des femmes et filles migrantes, réfugiées et demandeuses d’asile.

En savoir plus

Toutes les actualités