Actualité

Sensibiliser aux violences conjugales grâce au violentomètre

Publiée le 25 novembre 2021

A l’occasion du 25 novembre, Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la Maison pour l’Egalité Femmes-Hommes de Grenoble-Alpes Métropole lance une campagne de sensibilisation dans les boulangeries.

87%1 des victimes de violences conjugales sont des femmes. 89% des mis en cause pour des crimes et délits commis au sein du couple sont des hommes. Selon la Préfecture de l’Isère, en 2019, 7 personnes sont mortes dans le cadre de violences intrafamiliales dans notre département. Ces chiffres nous montrent que le chemin à parcourir est encore long pour venir à bout des violences conjugales.

Pour cette année 2021, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la Métropole a fait le choix de porter son attention sur les violences conjugales, qui concernent à la fois les femmes et les enfants, et plus particulièrement les jeunes femmes. Entre 20 et 24 ans, ces dernières déclarent en effet plus fréquemment avoir été victimes de violences conjugales (15%) que l’ensemble des femmes concernées (10%).

Le violentomètre : un outil pédagogique pour reconnaitre les violences conjugales
La ville de Paris, l’association « En avant toutes » et le Département de Seine Saint Denis, ont créé un outil simple et utile : le « violentomètre ». Ce dernier permet l’identification de toutes les palettes de violences conjugales, d’une part, et la mesure des violences, d’autre part. Il s’adresse en priorité aux jeunes filles et femmes en couple. L’objectif consiste à s’interroger sur ce qui se passe au sein du couple, à reconnaitre ce qui relève d’une relation saine et consentie, mais aussi les signes qui doivent alerter, et ce qui constitue objectivement une violence. Il peut être imprimé ici.


Une déclinaison grand public sur les sacs à pains pour une diffusion massive
Le support sur lequel le violentomètre est décliné : le sac à pain ». 100 000 exemplaires seront distribués dans 80 boulangeries réparties sur le territoire métropolitain, à partir du 24 novembre. Ce support de la vie quotidienne permet de toucher le grand public massivement. Il s’adresse à la fois aux victimes de violences conjugales, en leur indiquant quelles ressources elles peuvent mobiliser pour être accompagnée, aux témoins ou aux proches des victimes, afin d’augmenter leur vigilance et de leur donner l’occasion de diffuser ces informations, et enfin, aux auteurs des violences, en leur rappelant que notre société n’accepte pas leurs actes.

 

En savoir plus

Toutes les actualités