Actualité

Financement de projets dans le cadre de la précarité menstruelle

Publiée le 16 août 2021

En 2021, l’État consacre un budget de cinq millions dans la lutte contre la précarité menstruelle et souhaite cibler son action en direction des femmes précaires et, en particulier, envers les étudiantes, les personnes hébergées ou à la rue.

L’État a souhaité territorialiser cette politique en fléchant une partie de cette enveloppe à l’émergence de projets
locaux en articulation avec les actions financées au niveau national (politique de la ville, zones de revitalisation
rurale…) dans l’objectif de :
- Faciliter l’accès et le choix de protections périodiques notamment pour les étudiantes et femmes
précaires ;
- Contribuer à lever les tabous et la stigmatisation relatifs aux menstruations ;
- Sensibiliser à la précarité menstruelle et à l’importance d’une bonne hygiène et santé intimes.
Les projets doivent favoriser un effet levier sur les actions déjà engagées au niveau local et susciter des
cofinancements de la part des collectivités territoriales, du tissu associatif et/ou du CROUS.

Les projets départementaux et infra-départementaux devront en priorité porter sur l’achat et la
distribution de produits périodiques. La distribution devra être envisagée dans le cadre de partenariats locaux
avec des acteurs pouvant assurer la logistique.

Les projets doivent être déposés au moyen du CERFA N°12156*05
https://associations.gouv.fr/formulaire-demande-subvention-cerfa-12156-05-format-odt


à la Direction départementale de l’Emploi, du Travail et des Solidarités de l’Isère à Isabelle JAHIER-DETON Déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité :

Avant le 5 octobre 2021
Toute autre forme de dépôt vaudra rejet du dossier.

Toutes les actualités