Actualité

Violences : les dispostifs d'accompagnement du territoire métropolitain

Publiée le 2 novembre 2020

Qui contacter? Vers qui orienter une personne victime de violences?

En cas d'urgence, faites le 17 pour contacter les forces de police et de gendarmerie, ou le 114 par SMS. Pour un dépôt de plainte, il est possible de se rendre dans le commissariat ou le poste de gendarmerie de son choix.

Par ailleurs, des associations proposent écoute, accompagnement social ou juridique. Certaines sont spécialisées dans les violences intrafamiliales et conjugales :

  • Solidarité Femmes Miléna : accueil téléphonique 04 76 40 50 10, ouvert de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h30. Des entretiens avec des psychologues, travailleur-ses sociaux et infirmier-es peuvent être proposés dans un second temps.
  • Rialto - SOS femmes 38 : accueil téléphonique 04 76 70 02 05 de 9h à 12h et de 14 à 17h

D'autres proposent un accueil pour les victimes de tout type de violences :

L'Amicale du Nid (04 76 43 01 66) et Althéa (04 76 43 14 06) accompagnent les personnes en situation de prostitution. Le Local de Femmes SDF est ouvert les lundi, mercredi et vendredi de 13h30 à 17h, 16 Boulevard Jean Pain à Grenoble.

Il existe également des numéros d'écoute :

  • 3919 : femmes victimes de violences (accueil du lundi au samedi de 9h à 19h)
  • 119 : enfants victimes de violences (accueil 24/24h et 7/7j)
  • 08 019 019 11: auteurs de violences (du lundi au dimanche de 9h à 19h)

Une plateforme de signalement des violences sexuelles et sexistes, mise en place par le Ministère de l'Intérieur, permet de bénéficier d'assistance et de conseils par des personnes formées : www.arretonslesviolences.gouv.fr

Toutes les actualités